Conférence de presse du mardi 11 juillet 2017 Les traités Germano-Camerounais : Halte à la falsification de l’histoire et de la mémoire collective du Cameroun

Chers Journalistes, dames et hommes des médias,

La mémoire collective du Cameroun court un danger majeur depuis la prolifération il y a une semaine, de fausses informations  autour de la question du transfert de souveraineté et des traités signés par les rois et chefs duala en juillet 1884 avec les allemands :

Il n’a jamais existé de signataire plénipotentiaire de traité Germano-Camerounais unique mais il y a en tout eu 95 traités de transfert de souveraineté dans l’espace alors appelé Cameroons et nous avons les originaux de ces traités que nous mettons à votre disposition.

Au vu des dégâts prévisibles de ce discours sur l’opinion publique, la mémoire collective et l’enseignement de l’histoire au Cameroun, la Fondation AfricAvenir International et son Président-Fondateur prennent leurs responsabilités :

Recherche