Programme de la Rencontre de Douala 29 février-02 mars 2016

RENCONTRE DE DOUALA

Mémoire collective africaine – Cérémonies, expositions et débats scientifiques

African Collective Memory – Events, Exhibitions, Scientific Debates

Premier séminaire de restitution des travaux relatif au projet de 3 ans :

Préservation et transmission de la mémoire collective de l’Afrique – Témoignages africains et littérature orale pendant les débuts de l’histoire coloniale

Première partie: Contribution à la préservation du patrimoine par des témoins camerounais de l’histoire lors de la naissance du Cameroun moderne de 1884 à 1916 (période de l’Allemagne au Cameroun) et de 1920 à 1930 (période de la France et de la Grande Bretagne au Cameroun)

Date/Lieu: du 29 février au 02 mars 2016, au siège de la Fondation AfricAvenir International sis à Bonabéri, ancienne route, face Royal Palace - Douala, Cameroun

Programme

Lundi 29 février

1. Vernissage de l’exposition « La modernité à la rencontre du passé » avec

-       Les jeunes artistes peintres Moonde Meeden

-       Les savoirs scientifiques africains : Déchiffrage du langage des tambours de communication des peuples africains 1850-1920

2. Restitution de l’héritage des vieux Africains à leurs communautés

-        Première cérémonie de restitution des voix des anciens témoins de l’histoire interviewés en 1981-1986 à leurs communautés d’origine à travers leurs rois et chefs traditionnels, les autorités administratives, les élites et les universitaires de ces communautés.

-        Présentation du programme en 7 projets: “L’Afrique et les Africains: de l’origine de l’humanité à la renaissance au 21è siècle – Contribution au dialogue international, au développement endogène et à la paix durable“, 2015-2022

-        Cérémonie de remise aux médias (TV, Radio, Presse, Médias online) de spécimens des premiers résultats sonores « Les voix de nos anciens, témoins de l’histoire » (Digitalisés par les Archives phonographiques de Vienne, Autriche)

Mardi 1er mars

3. Premiers résultats et débats scientifiques sur la « mémoire collective africaine »

-        Présentation du livre sur les Actes scientifiques du Symposium International de Vienne en octobre 2015 sur « La mémoire collective africaine »

-        Présentation du livre en langue duala rédigé par les vieux sages pendant la période 1920 -1930 (textes sur le droit, l’administration politique, l’économie, la religion, les codes secrets, le mariage, la mort, le veuvage, etc.) par Prince Kum’a Ndumbe III

-        Présentation des travaux sur la « Sauvegarde des manuscrits de Tombouctou et réflexions sur leur exploitation scientifique dans le cadre de la renaissance africaine » Dr. Abdel Kader Haidara, ONG SAVAMA-DCI, Bamako, Mali            

-        Présentation de manuscrits contenant l’écriture ajami pour les différentes langues (telles que peul, bambara, bozo, songhaï, etc.) dans des bibliothèques privées au Mali, par Dr. Banzoumana Traore, ONG SAVAMA-DCI, Bamako, Mali

-        Présentation des travaux sur « Les Archives Bakary Kebba Sidibe en Gambie et leur signification pour la politique de coopération internationale en recherche scientifique des Etats Africains contemporains » par Baba Ceesay, Director General, National Centre for Arts and Culture, Banjul, The Gambia/Dr. Henning Schreiber, Université de Hambourg

Mercredi 02 mars

Journée

Séance de consultations et d’échanges entre les projets « Manuscrits de Tombouctou » du Mali, les « Archives Bakary Kebba Sidibe » de Gambie et « Collective Memory » d’AfricAvenir International, Cameroun

4. Présentation du programme de doctorat/PhD sur la mémoire collective africaine au sein de la Fondation AfricAvenir International

-        Leçon inaugurale sur la recherche doctorale en vue d’une renaissance scientifique africaine : La Constitution de l’Empire Mandeng, ou la Charte de Kurugan Fuga de 1236 par Prof. Alfred Ngando, Université de Yaoundé II, Avocat au Barreau des Hauts-de-Seine, Paris-France

-        Présentation du projet de l’Ecole Doctorale de la Renaissance africaine « Heritage and Innovations » en Afrique Centrale par le Professeur Grégoire Biyogo, Directeur Ecole Doctorale CUEM, Paris et le Prince Professeur Kum’a Ndumbe III, Fondation AfricAvenir International, Douala

-        Présentation des 4 projets de thèse des boursiers de doctorat retenus, critique scientifique de leur démarche et recommandations par les professeurs et chercheurs

-        Concertation des professeurs pour les codirections et la coopération internationale en recherche doctorale

-        Cérémonie de remise aux médias (TV, Radio, Presse, Médias online) de spécimens des premiers résultats scientifiques publiés et de copies de parchemins de quelques manuscrits de Tombouctou et copies de manuscrits en écriture ajami.

Soirée

5. Clôture et soirée de Gala avec des artistes

Recherche