« Hommage à un digne fils de l’Afrique »
Le Professeur Théophile OBENGA,
accompagné d’une délégation du Mouvement Fédéraliste Panafricain,
accueilli à DOUALA les 28 et 29 mai 2019 par le Prince KUM’A NDUMBE III

SYMPOSIUM NATIONAL SUR LES LANGUES CAMEROUNAISES (NASCAL2): Dschang, du 12 au 14 mars 2019

Prince Kum'a Ndumbe III, Directrice du Musée des Civilisations de Dschang, Pr. jean Romain Kouesso, Ngo Bell (AfricAvenir Int.) entouré de trois jeunes camerounais vivant en Allemagne et un étudiant doctorant de l'UDs.

Audiences publiques de restitution présidées par le Prince Kum’a Ndumbe III,
encadré de gauche vers droite par Madame la représentante du Préfet du Wouri
et Monsieur l’Inspecteur général des services du Gouverneur du Littoral.

Autorités administratives de la gauche vers la droite par le Délégué Régional des Arts et de la Culture le Dr. EDIMO,
suivis de l’Inspecteur général des services du Gouverneur du Littoral Mr. NJIKAM ABOUBAKAR, du Prince héritier du trône de LOCK PRISO BELL, Prince Kum'a Ndumbe III, Madame NANSEU Chanceline représentante du Préfet du Wouri
et Mr NOUNKEU Serge représentant du ministère des arts et de la culture

FAmille Royale (Descendants directs de LOCK PRISO BELL)

previous arrow
next arrow
Slider

Missions statement

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La Fondation AfricAvenir International, Fondation pour la Renaissance de l’Afrique, le Développement Endogène, la Coopération Internationale et la Paix Durable a pour objectif principal de favoriser toute création susceptible de contribuer au développement économique et politique, scientifique et technique, culturel, moral et spirituel de l’homme en général, des pays moins avancés et de l’Afrique en particulier. La Fondation doit rassembler toutes les possibilités permettant d’atteindre les objectifs précités dans le cadre des efforts nationaux et de la coopération internationale. Les différentes réalisations issues de ces créations ainsi que les moyens mis à leur disposition doivent tous encourager l’initiative individuelle et collective pour le développement, promouvoir les relations de coopération internationale et sauvegarder la paix à l’intérieur des frontières nationales et dans le monde. La Fondation s’est fixé cet objectif compte tenu des grands bouleversements qu’a connu le 20è siècle, des appréhensions que suscite le début du 21è siècle dans un monde absolument déséquilibré et de la nécessité de l’engagement individuel du citoyen.

Le rééquilibrage économique et politique, mais aussi technique, culturel et spirituel s’impose ainsi comme une donnée fondamentale des relations internationales. La situation alarmante dans les pays africains à la fin du 20è siècle est caractérisée par la gestion catastrophique des Etats, la dépendance excessive vis-à-vis des pays du Nord, la corruption et la gabegie, les guerres civiles et leurs conséquences désastreuses. Mais cette situation se manifeste aussi par des famines jamais vécues dans le continent et le désintérêt croissant non seulement des investisseurs étrangers, mais aussi de nombreux investisseurs nationaux africains. Il est donc plus que urgent de créer en Afrique même une structure suscitant des créations capables de renverser le cours des événements et de redonner ainsi confiance non seulement aux Africains eux-mêmes, mais aussi aux autres pour un réel équilibre dans nos relations internationales.

La Fondation AfricAvenir International, Fondation pour la Renaissance de l’Afrique, le Développement Endogène, la Coopération Internationale et la Paix Durable fait ainsi appel aux personnes individuelles en Afrique et dans le monde, aux Etats, aux institutions capables de contribuer à cet élan de créations multiples et diversifiées renforçant le développement endogène, la coopération internationale et la paix durable dans le monde. La Fondation part du principe qu’il n’y a ni renaissance africaine, ni développement endogène, ni coopération internationale, ni paix durable dans le monde sans le génie créateur et les moyens qui favorisent sa réalisation concrète dans la société. C’est pour cela que la promotion de créations multiples et diversifiées dans tous les domaines possibles contribuant à la renaissance de l’Afrique, au développement endogène, à la coopération internationale et à la paix durable constitue la vocation même de la Fondation. Les contributions des deux sexes des différentes races, cultures, religions et nationalités sont sans discrimination aucune les poumons de la Fondation.

Prince Kum’a Ndumbe III, 04 Mai 1993

03 Journal 1

pdf

 

...

 

Immeuble de la mémoire africaine : "Heritage & Innovations" - Fondation AfricAvenir International

logo icone Converti mod AAF colorrr
La Fondation AfricAvenir International est une Organisation Internationale non gouvernementale à but non lucratif basée à Douala au Cameroun et dont l’objectif est d’œuvrer pour la Renaissance africaine, le Développement endogène, la Coopération internationale et la Paix durable. Fondée en 1986 par son promoteur le Prince et Professeur Kum’a Ndumbe III.

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous trouver à

MAIN OFFICE:
BP.: 9234 Douala Viè Bonabéri Cameroun

00237 695554498
secretariat@fondationafricavenir.org

Lundi - Vendredi : 8h00 - 18:00
         Samedi : 8h00 - 14h00 ; Dimanche : Fermé

Envoie-nous un message