Les grandes Conférences de l’Ecole Doctorale

Leçon inaugurale de l'Ecole doctorale "Heritage & Innovations"

Pr Blaise Alfred Ngando, Université de Yaoundé II, Soa

La charte de Kurukan Fuga de l’Empire Mandeng

Du 29 février au 03 mars 2016, se tenaient au siège de la Fondation AfricAvenir International les activités de la Grande rencontre internationale sur la préservation et la transmission de la mémoire collective africaine convoquée par le Prince Kum’a Ndumbe III afin de lancer ouvertement le débat scientifique sur la nécessité de la prise en compte des sources endogènes dans réécriture de l’histoire camerounaise en particulier et africaine en général. Dans le sillage de cette série de manifestations scientifiques de haut vol, furent invités d’éminents chercheurs et enseignants d’université d’ici et d’ailleurs parmi lesquels le Professeur Blaise Alfred Ngando. Ce dernier fut à l’honneur pour ouvrir les travaux de cette grande rencontre scientifique. Il fit alors une conférence inaugurale magistrale sur le thème : La charte de Kurugan Fuga de l’empire Mandeng : Une constitution africaine de 1236 ?  Le Professeur Blaise Alfred Ngando est agrégé d’Histoire du Droit, Directeur du Centre de Ressources Documentaires à l’Université de Yaoundé II et Avocat au barreau de Hauts de Seine en France. Dans cette leçon inaugurale, l’universitaire a procédé à une approche historique et juridique de cette charte africaine qui existait déjà à une époque où aucune nation européenne n’avait encore mis sur pied une constitution. Après avoir analysé point par point les différents articles de cette charte, du moins le plus intéressants, il en dégageait le profond message humain que les sociétés africaines de cette époque avaient déjà mis sur pied afin de mieux gérer leur quotidien, et réglementer tous les secteurs de la vie. Cette conférence fut un succès retentissant, car ayant attiré la curiosité de bon nombre de chercheurs et hommes de média africains qui découvraient ce trésor historique pour la toute première fois. C’est un standing ovation qui a accompagné les derniers mots de cette leçon inaugurale ayant marqué de nombreux esprits.

Conférence en langue anglaise

Dr Su Kyung Han, Un Shun Univesity, Corée du Sud

Copyright and the Internet

Au cours des différentes articulations de la grande rencontre internationale de Douala, des universitaires de différentes nationalités et d’orientations disciplinaires se sont succédés à la table des conférences, pour le grand bonheur de l’École Doctorale Héritage et Innovation. C’est ainsi que le Docteur Han Su Kyung Coréenne d’origine et fidèle correspondante d’AfricAvenir International à Séoul en Corée du Sud fit une belle conférence intitulée Copyright and the Internet qui a également connu une adhésion massive du public. Elle aborda la thématique intéressante de la gestion des droits d’auteurs sur internet. L’arrivée et l’expansion d’internet dans le monde à travers les nouvelles technologies de l’information et de la communication, les productions intellectuelles se retrouvent universalisées. Il devient possible de lire en ligne, de copier, de télécharger gratuitement des ouvrages entiers, sans questionner la paternité de ces œuvres de l’esprit. Partant de ce constat, il devient alors important de prendre des précautions indispensables afin de protéger les droits des propriétaires de ces œuvres et permettre une exploitation qui respecte cette légitimité. C’est sur cet état de chose que le Dr. Su a attiré l’attention de ses séminaristes sur les dangers de l’utilisation d’internet dans ce sens et les écueils à éviter. L’évènement eut lieu le jeudi 03 mars 2016 dans les locaux de la fondation, au siège de Douala. Ce fut une grande joie pour toute l’équipe d’AfricAvenir d’avoir à rencontrer cette femme attachante qui a toujours été notre relai en Asie.

Recherche