Images des Manuscrits du Projet Africa's Collective Memory

Des manuscrits conservés dans  les archives de la Bibliothèque Cheikh Anta Diop pendant 40 ans (!) par le Prince Kum'a Ndumbe III ! Ce dernier les avait reçus des mains de Paul Helmlinger, missionnaire catéchiste français, enseignant d'école, auteur du célèbre dictionnaire duala-français avec un lexique français-duala, et de quelques autres travaux sur la grammaire de la langue duala. Helmlinger avait constitué toute une bibliothèque de livres en duala à son retour définitf en France, et lors de leur recontre à Strasbourg, il confia au Prince les présents manuscrits, qui sont les recueils écrits à la main de ses élèves camerounais de la côte en langue duala. Ces textes traitent des traditions, des coutumes, de la philosophie, de la spiritualité, de la juridiction et de l'histoire des peuples camerounais de la côte avant la colonisation. M. Helmlinger qui n'allait plus remettre pieds au Cameroun avait vu en le Prince Kum'a Ndumbe III la personne adéquate à qui confier le sort de ces manuscrits uniques et précieux.

Il aura ainsi fallu quarante ans de patience, de tenacité et de soins de conservation les plus délicats surtout vu le climat humide de la ville de Douala, pour que le contenu de ces manuscrits soit mis à la disposition des peuples et de la science à travers le Projet Africa's Collective Memory, projet dont la Fondation allemande Gerda Henkel Stiftung, partenaire et pourvoyeur de fonds, a immédiatement reconnu la pertinence.

Ces écrits ont été retranscrits selon les normes de l'Alphabet Général des Langues Camerounaises AGLC, publiés en langue originale (duala) dans le livre "Dimbambe La Sawa" dont vous trouverez l'article ici. Ce livre sera traduit en anglais et en allemand. Il a déjà été traduit en français et la parution de cette traduction aux Editions AfricAvenir est prochaine. Pour lire un extrait de la traduction française, cliquez ici 

 

 

Recherche